Le Chef d’Orchestre

Fabrice Caracciolo découvre la direction d’orchestre avec Manfred Müller-Cant à Stuttgart. Il obtient un prix de solfège à l'ENM d'Aulnay-Sous-Bois, puis des prix d'Harmonie et Contrepoint (Aulnay, CRR de Boulogne et CRR d'Aubervilliers). Il travaille l’orchestration avec Guillaume Connesson, au CRR d'Aubervilliers. Il obtient en 2000 le Diplôme Supérieur d’Enseignement de l’École Normale de Musique de Paris dans la classe de piano de Germaine Mounier. Il suit les classes de direction d’orchestre de Jean-Jacques Werner à la Schola Cantorum, Dominique Ruitz à l'E.N.M de Paris et étudie le chant auprès de Jeanine Tavernier et Corinne Laporte. Titulaire d’une licence de musicologie à la Sorbonne et du CAPES d'éducation musicale et chant choral, il enseigne la musique au collège Edmond Michelet de Paris.

Directeur musical depuis 1991 de l’Orchestre Symphonique de Clichy, il a dirigé au théâtre Rutebeuf La Fille de Madame Angotde C. Lecoq, Orphée et Eurydicede C.W. Gluck, Carmina Buranade C. Orff, Le Tableau Parlantde M. Grétry, Rita ou le Mari battude Donizetti, La Colombede Gounod, Bastien et Bastienne de Mozart.En collaboration avec le chœur du Cours Florent, il orchestre et dirige les spectacles musicaux conçus par Laurent Austry : Vienne en Fête  en 2008, Fééries Baroquesen 2009, Les Cancans de l’Olympeet Chœurs célèbres de Verdien 2010, Bizet, chœurs de Carmen et autres opérasen 2011, en 2013 Porgy "the Best"d'après Georges Gershwin, Vision de Fausten 2014 d'après Faust de Gounod. Il sort de l'oubli l’oratorio Rebeccade César Franck, qu'il réorchestre et dont il adapte le livret. En 2016, l’orchestre présente l’opéra de Gluck Orphée et Eurydice.

L'Orchestre Symphonique de Clichy a interprété sous sa direction de nombreuses symphonies et ouvertures parmi les plus célèbres du répertoire classique et romantique, Mozart, Beethoven, Mendelssohn, Schumann, Brahms..., des œuvres de compositeurs français, comme Fauré, Ravel, Roussel, Pierné, Lalo, Franck, des lieder de Strauss, Mahler, des œuvres religieuses, la Passion selon St Mathieu de Bach, le Gloria de Vivaldi, la Messe du Couronnement de Mozart, le requiem de Fauré...

Le 26 juin 2011, Fabrice Caracciolo a fêté ses vingt ans à la tête de l’orchestre et reçu la médaille d’or de la ville de Clichy. En novembre 2016, pour son 25èmeconcert de la Sainte Cécile, il réorchestre deux œuvres de Chostakovitch et Orff,  interprétées par l’Orchestre du Conservatoire Léo Delibes et l’Orchestre Symphonique de Clichy. A nouveau cette année, l'Orchestre du Conservatoire nous a rejoint pour le concert de la Ste Cécile et pour le concert du 9 décembre, avec des  extraits du Lac des Cygnes de Tchaikovsky, qu'il a réorchestrés.

Fabrice Caracciolo